Dragage du port et rechargement des plages en sable

Comme cela avait été annoncé après les dégâts causés par la tempête Gloria, d’importants travaux de dragage viendront rétablir l’entrée du port et ré-engraisser la plage des Miramars à partir du 23 mars prochain


À l’issue de la tempête Gloria survenue début 2020, l’entrée du port avait été totalement obstruée. L’intervention rapide de la municipalité a permis de recréer un chenal permettant aux pêcheurs d’exercer leur activité. Cependant, d’importantes quantités de sable restent déposées au droit de la passe d’entrée et de la zone d’avant-port du Barcarès rendant complexe la navigation sur cette zone charnière entre les installations portuaires et la mer. Nous attendions donc toutes les autorisations des services de l’Etat pour entamer un dragage conséquent.

DLes analyses réalisées sur les sables attestent qu’ils sont purs et donc compatibles avec une opération de rechargement de plage. C’est une technique douce et préconisée par les services de l’État pour les plages où le déficit en sable est important.

La plage des Miramars étant actuellement déficitaire en matériaux du fait d’une érosion récurrente par les coups de mer successifs, la SEMOP ILA CATALA Développement prévoit, en accord avec les services de l’État, la Mairie de Barcarès et la communauté Urbaine Perpignan Métropole Méditerranée, d’utiliser les sédiments dragués sur la zone de la passe d’entrée pour procéder à un rechargement de cette plage.

Cet apport aura pour conséquence de rétablir une largeur de plage et de protéger les habitations riveraines de par son rôle tampon.


Les opérations de dragage planifiées à compter du 23 mars prochain consistent à prélever le sable pur, à l’aide d’une drague aspiratrice, et de renvoyer ce sable par le biais d’une conduite de refoulement vers un bassin de ressuyage créé sur la plage à recharger. Une fois ce sable asséché, un nivellement de celui-ci sera opéré afin de redonner à la plage sa fonction d’accueil du public. Une bonne nouvelle donc, qui demandera un peu de patience afin de pouvoir profiter d’une plage entièrement reconstruite.

Commentaire(s)

commentaires