covid19_point_masque_suite

Alain FERRAND, maire du Barcarès

Afin d’éviter toute inquiétude inutile, il m’a semblé important de faire une mise au point sur la situation au sujet des masques dont le port n’est pas pour l’instant rendu obligatoire par le gouvernement. Je remercie toutes les initiatives citoyennes qui se sont spontanément mises en place au Barcarès dans la fabrication de masques en tissu, qui rassurent, mais qui, je le rappelle, ne sont pas des masques dits « sanitaires ».
J’espère que cette mise au point sur les masques saura vous rassurer : nous nous organisons et nous serons prêts à agir dès que nous serons fixés sur les directives gouvernementales, très certainement en début de semaine.


LETTRE DU MAIRE, ALAIN FERRAND, A LA POPULATION BARCARESIENNE


Le Barcarès, le 21 avril 2019

Madame, Monsieur, Chers Amis

Comme vous l’avez constaté, depuis le début de cette crise sanitaire sans précédent, je me suis attaché à accompagner les barcarésiens et à mettre en place des services de proximité pour les plus fragiles (repas, courses, ramassage des poubelles à domicile, appels téléphoniques réguliers pour garder le contact, etc.). Vous n’êtes pas seuls.

Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur la possibilité d’obtenir un masque et nous en font part régulièrement auprès des services d’accueil de la mairie.

  • Les masques sanitaires : les masques chirurgicaux et les masques FFP2. Seuls ces masques assurent un niveau de protection sanitaire. Ils sont à usage unique et doivent être jetés après avoir été portés 4 à 5h, selon les conditions d’utilisation. A titre indicatif, le coût actuel d’approvisionnement sur le marché varie à ce jour entre 0,90 et 2,50 euros pièce (voire plus).
  • Les masques grand public, dits « alternatifs » en tissu, garantis pour un certain nombre de lavages, et leur coût d’approvisionnement sur le marché varie entre 2,80 et 10 euros pièce. Il s’agit de masques « barrières » et non « sanitaires ».

Aujourd’hui, le Gouvernement réfléchit sur la filière de distribution de l’ensemble de ces masques. Nous sommes donc en attente de ses directives gouvernementales. Mais soyez rassurés, nous nous organisons et nous restons mobilisés pour être en capacité d’agir dès l’annonce des décisions de l’Etat.

Je vous rappelle que le port du masque est un complément des gestes barrières et de la distanciation sociale.

Dans l’immédiat, respectez les mesures de confinement,« restez chez vous ». Je vous félicite pour les efforts déjà fournis.


Je sais pouvoir compter sur vous


Alain FERRAND,
Maire