Restrictions d’eau renforcées pour les communes des P.O.

ARRETE PREFECTORAL n° DDTM / SER / 2018242 – 0001

Après une année 2016-2017 marquée par un important déficit pluviométrique et par des niveaux des nappes phréatiques de la Plaine du Roussillon historiquement bas, les précipitations du printemps ont permis de combler en partie ce déficit qui persiste néanmoins sur la plaine du Roussillon (de l’ordre de 15% par rapport à la normale).
Ainsi la situation est particulièrement sensible sur la bordure côtière pour la moitié Nord du département, dans les Aspres et sur une partie de la vallée du Réart.

En raison de cette situation très préoccupante, le Préfet a pris le 30 août 2018, un arrêté portant sur des restrictions d’usages de l’eau renforcées jusqu’au 31 octobre 2018.

Sont désormais interdits :

  • L’arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément à l’exception des jeunes arbres plantés depuis moins de trois ans après validation par le service en charge de la police de l’eau – DDTM des Pyrénées Orientales
  • L’arrosage des jardins potagers de 8h à 20h
  • L’arrosage des pelouses et espaces sportifs de toute nature, sauf l’arrosage des greens et départs de parcours de golf et des terrains de sport, à raison de 4h par nuit ou sur système programmé après validation par le service en charge de la police de l’eau – DDTM
  • Le lavage des véhicules hors des stations professionnelles sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire et pour les organismes liés à la sécurité publique
  • Le lavage et le rinçage des navires de plaisance sauf pour les opérations liées au carénage des navires sur des zones appropriées
  • Le remplissage des piscines, hors première mise en eau après construction du bassin
  • Le lavage à l’eau des voiries, sauf impératifs sanitaires et à l’exception des lavages effectués par des balayeuses laveuses automatiques
  • Le nettoyage des terrasses et des façades, hors travaux
  • Le fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert
  • L’usage des douches de plage
Important

Cet arrêté est en vigueur jusqu’au 31 octobre 2018

Tout contrevenant s’expose à une amende prévue pour les contraventions de 5ème classe d’un montant maximum de 1500 euros pour les personnes physiques, et de 7 500 euros pour les personnes morales.

WWW.PYRENEES-ORIENTALES.PREF.GOUV.FR

Commentaire(s)

commentaires