Un 14 juillet phénoménal !

La célébration de la Fête Nationale a débuté dans la joie et la bonne humeur et s’est terminée en apothéose avec la Patrouille de France au-dessus de l’EMF

Dans les quartiers du Village, du Tertre et de la grande Plage, Majorettes, groupes musicaux dont le Réveil Barcarésien, ont rythmé l’avancée du cortège composé notamment des costumes de nos régions, portés par Barc’anime, et des élus dont le maire, Alain Ferrand.

Les pompiers ont comme d’ordinaire, remporté le test de l’applaudimètre, après la Marseillaise chantée par Michel Carminati ! Dans les rangs, on remarquait la présence de nombreux jeunes, dont notre maire junior, Audrey Baeyens. L’apothéose de cette journée dédiée à la fête Nationale fut atteinte autour de 20h30, avec le survol des Jardins du Lydia par les huit alphajets de la Patrouille de France.
Moment exceptionnel, avec pas moins de 8 passages…tous très applaudis ! Un 14 juillet Inoubliable, comme certains s’exclamaient dans le public.

Sur son passage, le cortège a distribué les drapeaux tricolores, tout en échangeant quelques mots avec les vacanciers venus de toute la France et ravis de partager ce moment.
Au terme du défilé, un apéritif républicain a été servi dans les jardins du Lydia, dans l’enceinte même du festival. L’occasion de découvrir l’envers du décor, comme pour une famille Lilloise ou encore de jeunes toulousaines régulièrement en vacances au Barcarès.
Les plus enthousiastes furent un groupe d’amis venus de la Sardane, aux premières loges pour assister au festival ; Clothilde regrette d’être née « 50 ans trop tôt » pour pouvoir revivre une jeunesse au festival Electrobeach : « C’est génial d’avoir toute cette jeunesse sur la commune, j’avais mes neveux en vacances … ils ne voulaient plus partir ! »

Pauline sur les champs Elysées

Tandis qu’au Barcarès, les festivités étaient bien engagées, la jeune Pauline Letoret, vivait « Le » 14 juillet de sa vie…sur les champs Elysées. Elle était invitée dans les Tribunes officielles du président de la République, avec son papa, président du Souvenir français du Barcarès : elle avait été sélectionnée parmi de nombreux porte-drapeaux pour représenter le Souvenir Français des Pyrénées Orientales…et le Barcarès, à Paris. Elle a ainsi pu participer en tant que porte-drapeau, à la cérémonie de ravivage de la flamme du soldat inconnu sous l’arc de Triomphe, sans doute le moment le plus fort de cette journée mémorable. Pauline a ensuite pu visiter le Panthéon, et être une des premières à découvrir le tombeau de Simone Veil et de son époux. La jeune fille, qui vient d’avoir 18 ans, nous a confié avoir réalisé un rêve de petite fille, fait devant le poste de télévision lorsqu’elle regardait le défilé avec sa grand-mère : elle aurait tant aimé partager ce moment avec elle. Malgré ce regret, et cette pensée émue pour celle qui n’est plus de ce monde, cette belle journée restera à jamais gravée dans la mémoire de Pauline qui a officiellement soufflé ses 18 bougies le jour suivant.

Commentaire(s)

commentaires