La Trobada du Barcarès - dimanche 29 Août

Programme

  • 9h
    Accueil des équipages et brefing

  • 9h30 – 12h
    Défilé des barques sur la côte (du Lydia au Village) selon la météo

  • 12h
    Repas des équipages : tiré du sac sous la pergola du village des pécheurs ou petits restaurants à proximité

  • 15h
    Défilé en mer

  • 17h
    Amourage des barques au village devant l’Office du Tourisme

  • 19h
    Discours du maire, remise des Trophées et des tee-shirts

  • 20h
    Repas des équipages 10€ par personne au delà de 4 personnes pour les grandes barques (>7m) et 2 pour les petites (<7m)


Parcours du défilé des barques

Démonstration de Castellers et de Falconers

De 17h à 18h dans l’amphithéâtre du Boutat, près du Village des Pêcheurs, port de pêche

Un peu d’histoire : Les Falcons pratiquent une discipline faisant part de la culture catalane dont le but est de faire des constructions humaines et acrobatiques. Ils existent depuis le début du XXème siècle. Les figures sont libres et peuvent nécessiter peu de personnes puisqu’il n’y a pas de pinya.
Toutes les personnes peuvent participer en même temps les positions dépendent du physique de chacun. Les figures sont libres et différentes les unes des autres, elles sont très visuelles et esthétiques, la seule contrainte est que l’anxaneta ( l’enfant qui monte au sommet) écarte bien ses bras, à la manière du vol du faucon, c’est de cette manière de saluer que vient le nom de la discipline.
Les Falconers portent une chemise blanche, un pantalon blanc et une faixa de couleur. C’est cette couleur qui permet d’identifier les colles.
C’est une activité peu connue puisqu’il n’y a à ce jour que 11 colles inscrites à la federació dels falcons de Catalunya mais qui est en train de se développer.

Les Castellers de la Salanca (association du Barcarès, dont le président est M. Falgarone) pratiquent aussi cette discipline et la feront découvrir au public ce dimanche, en accueillant une colla expérimentée de Catalogne Sud. Venez nombreux assister à ces démonstrations !

Commentaire(s)

commentaires