La Maison des Arts : La Corée Contemporaine 2ème édition

Après l’artiste Ilhwa Hong grand maître du réalisme et de l’hyper-réalisme, dont le travail remarquable est exposé jusqu’au 31 mai 2018, la Maison des Arts du Barcarès accueille Lee Young-In, aérographiste, du 6 juin au 6 juillet 2018, avec toujours Valérie Braud en artiste invitée.

S’ouvrant à nouveau à l’art contemporain venu d’Asie, la Galerie Maison des Arts ne saurait réduire les Artistes Ilhwa Hong et Lee Young-In en les cantonnant à une zone géographique. C’est bien le travail et la pertinence des œuvres présentées qui motivent cette nouvelle sélection pour un évènement qui tend à se pérenniser dans cette 2ème édition.
A partir du 6 juin prochain, le public pourra découvrir le travail de Lee-Young In qui pourrait s’intituler « Le Souffle d’un arbre et l’espace recomposé ».

Dans une interview, Young-In Lee explique sa pensée et son esthétique de la peinture en citant Laozi : « Si on peint un oiseau volant sur une page blanche, cet espace blanc devient le ciel ». Pour Kim Hyeon-suk, enseignante d’Arts plastiques à l’université de Paris 8, « Dans « ce ciel » où les branches d’arbre se déploient, Young-In Lee réalise une partie du paysage naturel à travers des troncs de bouleaux blancs et de pins à l’aide d’un aérographe.

Sa préparation est semblable à la technique de grisaille ou de Camaïeu du 15ème siècle en Europe. Sa base de couleur noire absorbe aussitôt la couleur vive.
À chaque souffle d’air d’aérographe, Young-in Lee crée une forme de vie. Grâce à sa technique de l’hyperréalisme, son perfectionnisme rend même un trompe l’œil comme si nous voyons une photographie ou un arbre réel. Peindre une partie de la nature représente pour lui la Nature en entier.

Un arbre ou une forêt sont des métaphores de temps et d’images humaines, parfois même de notre portrait. »


Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
Vernissage en présence de l’artiste vendredi 15 juin à 18h30


Différentes perspectives

« Sa peinture peut se lire tantôt partiellement, tantôt entièrement grâce à la perspective du « décalage du point de vue » comme la peinture réalisée sur le support du byeongpung (paravent) de l’Extrême-Orient. Comme des arbres filtrent la pollution de la ville, les arbres de Young-in Lee nous invitent à respirer un nouvel air et à le rejoindre dans son utopie. Grâce à l’application de la technique de l’hyperréalisme, Young-In Lee nous révèle aussi une réalité, la vie telle qu’elle est, « ici et maintenant ». Une rencontre de la technique classique et de son pinceau ultra moderne conduit ainsi à un nouvel espace pictural. »

Maison des Art

77-89 Boulevard du Grau Saint-Ange
Le Village – 66420 Le Barcarès
Tél. : 04 68 80 55 02

E-Mail : maison-des-arts@portbarcares.com
Facebook : facebook.com/galerieartbarcares
Twitter : Twitter
Barcares : Page Maison des Art sur le site

Vernissage en présence de l’artiste
Vendredi 15 juin à 18h30

Commentaire(s)

commentaires