parada_theatre_une

Le dernier spectacle de la troupe La Parada a de nouveau trouvé son public autour d’un Don Camillo inédit : il ne reste plus qu’à adapter la pièce au cinéma, et la relève de Don Camillo est toute trouvée en la personne Karl, qui est entré dans le personnage comme on « entre en religion ».

Pour le plus grand plaisir de leurs fans, la joyeuse troupe de la Parada s’est appropriée la veine des Don Camillo avec la plus grande facilité. Cette version inédite, création du metteur en scène Cyril Czerniak, mérite désormais d’être ajoutée à la longue liste des aventures du célèbre curé du petit village de Brescello, en Italie.

Après Don Camillo en Russie, cette création inédite installe Don Camillo chez les catalans, dans la commune de Batère, pour le punir de son comportement pour le moins « peu catholique » et de ses méthodes tout aussi discutables pour arriver à ses fins. Mais l’incorrigible ne manque pas de reproduire tous ses travers : espionnage, menaces, chantage, extorsion de fond, divulgation de données confidentielles obtenues lors de confessions…tout cela en « humble serviteur » du Seigneur. Mais le curé qui croyait tenir son petit monde, finit par être le dindon de la farce…notamment lorsque le « Jésus » qui lui avait été promis, se révèle être un véritable saucisson de Lyon, béni par l’archevêque en personne. Mais de péripéties en imbroglio savamment orchestrés, tout est bien qui finit bien.

Le Christ retrouvera la croix de l’église grâce à la mairesse Josepha, (version féminine de Pepone, qui donnera du fil à retordre au curé retors tout au long de l’intrigue), et Don Camillo déjouera les plans assassins et sera au final renvoyé dans son village natal où, depuis son exil, rien ne va plus.

Différents artistes ont été mis à l’honneur par le metteur en scène, et les nominés pour les prix des meilleurs acteurs 2017 furent : Francis Maintenant (dans le rôle de Vito), Karl Drouard (dans le rôle de Don Camillo) et Rosette Rambert, dans le rôle de l’adjointe à l’Urbanisme. Un grand bravo à tous !

Au terme d’une représentation très applaudie, le maire en personne a félicité la troupe, la présidente Martinez ainsi que Cyril Czerniak et en particulier les jeunes acteurs (Johanna, Alizée et Luckas) qui se sont illustrés en avant-première autour de plusieurs sketches prometteurs. Leur plaisir à jouer laisse présager que nous les retrouverons très certainement sous les feux de de la rampe ! Vivement la prochaine saison !

Commentaire(s)

commentaires