Caserne du Barcarès : la municipalité toujours en première ligne aux côtés de nos pompiers

Loin des polémiques et des discours d’instrumentalisation, le projet est en voie de finalisation. Non ! La municipalité n’a pas mis à la rue les pompiers ! Au contraire, elle met tout en oeuvre pour leur donner les moyens d’assurer leur mission. Bilan d’étape en réponse aux fausses informations

Dans son discours des voeux à la population, le maire Alain Ferrand a relayé l’engagement pris par madame Hermeline Malherbe, Présidente du Conseil Départemental, au sujet de la construction du nouveau centre de secours et d’intervention. Cet engagement est clair et non équivoque : les travaux de la nouvelle caserne débuteront dès le premier trimestre 2018.

La Présidente du Conseil départemental a confirmé cette programmation à Alain Ferrand, lors de l’entretien qu’elle lui a accordé le 31 mai dernier pour faire un bilan-étape du dossier. Reste néanmoins que c’est avec un retard de près de deux ans, dû à la réalisation d’études règlementaires, que les travaux débuteront l’année prochaine. Cela n’est pas sans conséquence.

Le site de l’actuelle caserne a été cédé à un promoteur immobilier, lequel reste en attente de pouvoir disposer du foncier dont il a fait l’acquisition pour mettre en oeuvre son programme de 52 logements de qualité. Le retard pris dans la réalisation de la nouvelle caserne se répercute mécaniquement sur la cession du foncier vendu, ce qui retarde la mise en oeuvre du projet immobilier en question. Cette situation pourrait aboutir à ce que la commune voit sa responsabilité engagée, pour ne pas avoir cédé en temps et en heure le site vendu au promoteur qui en a fait l’acquisition. Pour écarter ce risque, le maire et Madame la Présidente du Conseil départemental ont prévu un dispositif transitoire.

La ville mettra à disposition du SDIS 66 un terrain proche de Barcarès Yachting et sur lequel une caserne provisoire sera installée à proximité immédiate de la voie rapide.
Idéalement situé pour permettre une intervention rapide des pompiers, ce dispositif garantira à partir d’octobre la continuité du service de secours dans des conditions optimales et facilitera l’action de nos
soldats du feu (plus de 430 interventions en 2016) jusqu’à la livraison de la nouvelle caserne.
Voilà qui prouve que la municipalité s’emploie pour garantir la sécurité des barcarésiens. Elle est toujours en première ligne aux côtés de nos pompiers.

Commentaire(s)

commentaires