Bravo aux Hirondelles !

Elles étaient près de 600 en ce dimanche 30 avril 2017 à s’élancer depuis les Jardins du Lydia pour une course solidaire en faveur de l’égalité des salaires Femme/Homme

Pour la première fois l’événement porté par Florence Le Corre s’est organisé au Barcarès avec le soutien logistique de la municipalité. Une réussite pour cette première édition barcarésienne entre mer et pinède, entre le grand large et la pleine nature. Sur 5 ou 10 kilomètres, à pied ou en courant, en solo ou en équipe, incognito ou déguisées, les participantes ont communiqué leur énergie sportive et leur bonne humeur.Si certaines affichaient des messages plein d’humour comme « Les Mères –Veilleuses », d’autres se concentraient sur la performance. Un fort vent marin a d’ailleurs corsé l’exercice et demandé aux participantes de redoubler d’effort pour aller chercher toute leur énergie afin de maintenir leur chrono. Si le changement de lieu aura peut-être surpris certaines Hirondelles qui n’ont pas « suivi le fil », pas de doute que les retours positifs de cette première barcarésienne donnera l’envie de rejoindre ce nouveau nid dans les Jardins du Lydia en 2018. A très bientôt donc !
Tous les résultats sur www.courseleshirondelles.com/résultats/
Contact : Florence Le Corre, florencelecorre@live.fr

C’est ma mère !

Du côté des supporters, un jeune public très attentif, guettait tout signe de silhouette familière depuis la ligne d’arrivée, afin d’encourager l’Hirondelle de leur cœur » sur les derniers mètres. Les petits garçons accueillaient avec fierté leur maman en exprimant haut et fort leur fierté « c’est ma mère ! », certains parcourant la dernière ligne droite à leurs côtés.
De jolis moments, parfois très émouvants, parmi les nombreuses scènes de bonne humeur communicative.

Des ateliers et exposants

Le samedi 29 avril, jour de retrait des inscriptions, le Lydia a accueilli des ateliers pour les enfants ainsi que des exposants. Parmi eux, le stand de « La Poupée de Bric et de Broc », premier livre de Nathalie Marie Serre (professeur de dessin) et de Hélène Lacquement, institutrice, retraçant les aventures de Paloma, poupée de chiffon.
Des ateliers de massage avec Nathalie Chevrier, ou des produits de bien-être comme celui de Valérie, proposant de l’eau bio dynamisée, des produits détoxifiants ou encore un pommeau de douche-filtre aux vertus adoucissantes, détoxifiantes et hydratantes pour la peau. La styliste Ongulaire de Coco Vernis proposait manucure et venis dernier cris en complément de maquillages personnalisés. Un atelier-labo animé par Parmena, permettait de réaliser sa propre crème hydradante et anti-rides à base de produit naturels. L’après-midi s’est écoulée ponctuée de conférences et d’initiations diverses : Cross training, marche active, Kangoo Jump, yoga …

Commentaire(s)

commentaires